-

Économie collaborative

Economie Collaborative Image par Jackson David

Consommation

Économie collaborative

Par la rédaction

Le 13/06/2020 et modifié le 04/01/2021

L'économie collaborative est une pratique qui s'est répandue au cours de ces dernières années, avec un développement rapide en France. Par rapport aux modèles économiques existants, ce mode de consommation favorise le partage et les échanges pour répondre aux problématiques environnementales liées à la consommation d'un bien ou d'un service. Quelles sont les particularités de l'économie collaborative ?

L'économie collaborative, un nouveau mode de consommation

Aussi appelée économie de partage, l'économie collaborative se définit comme une pratique visant à optimiser l'usage d'un bien ou d'un service à travers la location, l'échange ou la vente entre particuliers. À la différence d'une économie traditionnelle et hiérarchisée, ce mode de consommation privilégie les relations humaines en mettant en avant la mutualisation et le partage des compétences et des ressources entre particuliers.

Le développement des nouvelles technologies contribue par ailleurs  au développement des réseaux de consommation collaborative, facilitant les échanges sur des plates-formes dédiées.

L'économie collaborative crée une réponse à la perte du pouvoir d'achat des consommateurs lorsque des crises financières et économiques apparaissent. Cette alternative est aujourd'hui présente dans divers domaines de la vie quotidienne, dont le transport ou encore le travail. En se basant sur des valeurs sociales et écologiques, l'économie collaborative vise à remettre en question le besoin de possession en faveur de l'usage du bien ou du service.

Schéma économie Collaborative

Exemples d’économie collaborative :

De nombreuses plateformes ont pour socle l’économie collaborative et favorisent l’écologie, le lien social, la collaboration et le partage de ressources. Quelques exemple dans les domaines :

  • Du transport le covoiturage avec : ecov, Karos ou Klaxit (covoiturage domicile travail) Blablacar ou Mobicoop

  • Du troc ou du don : Mytroc plateforme de don, de troc de biens et services, Geev : don d’objets ou de nourriture.

  • Du tourisme : Airbnb

  • De l’alimentation : La ruche qui dit oui, les réseaux AMAP

  • ...

Schéma exemple entreprises économie collaborative

 

Différence entre économie collaborative et économie sociale et solidaire !

L’économie collaborative est principalement intéressante d’un point de vue environnemental et humain et est de ce fait souvent associée à l'Économie Sociale et Solidaire mais ces deux économies n’ont rien à voir.

L’économie Collaborative repose souvent sur un modèle capitalistique alors que l’économie sociale et solidaire repose sur un partage du capital et de la gouvernance et ses domaines d’actions privilégiés sont la santé, l’éducation, l’environnement et l’emploi.

 

Économie collaborative : quelle promesse pour l’environnement ? 

Si l'économie collaborative encourage les interactions sociales et limite les dépenses financières des particuliers, son impact sur l'environnement reste toutefois très nuancé en fonction des différentes initiatives.

Les bénéfices environnementaux dépendent principalement du type de pratique traditionnelle remplacée par cette démarche de partage. La consommation collaborative n'est dans l'absolu pas forcément signe de consommation responsable.

Pour que ce modèle économique contribue de manière positive à la préservation de la planète, certaines conditions sont à respecter. Trois axes d'analyse comprenant la diversité des modèles, leur professionnalisation, ainsi que les leviers et freins sont pris en compte par l'Ademe.

À titre d'exemple, le covoiturage présente un potentiel de réduction d'impact environnemental intéressant, mais seulement en fonction du type de trajet et du taux d'occupation du véhicule.

L'Ademe souligne par exemple que pour les trajets de courte distance du type domicile vers lieu de travail, le covoiturage est une solution réduisant jusqu'à 80 % le nombre de personnes se déplaçant seules en voiture. Le taux d'occupation de 2,5 personnes du covoiturage pour ce genre de déplacement est à augmenter pour que les effets soient significatifs. 

Avec ou sans économie collaborative, la préservation de l'environnement dépend principalement de la volonté de chaque écocitoyen à modifier ses habitudes de consommation en faveur de la planète.

Les consommateurs doivent prendre conscience de l'impact de leurs choix de consommation pour limiter leur empreinte écologique. Pour cela, adoptez les écogestes au quotidien et luttez contre la surconsommation à l'origine de la dégradation de l'environnement.

Je partage l'article

1

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top