-

Qu’est-ce que le GIEC ?

Changement Climatique Image par Tumisu

Planète

Qu’est-ce que le GIEC ?

Par la rédaction

Le 06/03/2020 et modifié le 29/06/2021

Le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat, ou GIEC a été créé en 1988 par l'Organisation Mondiale de la Météorologie et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement.

Cette organisation intergouvernementale est en charge d'évaluer périodiquement les risques de changement climatique sur la société et l'environnement.

Les rapports fournis par le GIEC sont d'ailleurs indispensables pour trouver des solutions contre le réchauffement climatique causé par les GES (gaz à effet de serre) émis par les activités humaines.

Qui compose le GIEC ?

Instance intergouvernementale de l'Organisation des Nations Unies, le GIEC réunit une assemblée constituée de plusieurs pays membres. 

Toutes les nations signataires du Programme des Nations Unies pour l'Environnement ou PNUE et celles composant l'OMM ou l'Organisation Météorologique Mondiale sont directement représentées au sein du GIEC. 

195 pays membres, soit la quasi-totalité des États des Nations-Unies, constituent ainsi le GIEC dont le siège se trouve en Suisse, à Genève.  

Le GIEC se réunit une fois par an en assemblée générale. Chaque pays membre dispose d'une voix lors de ce rassemblement au cours duquel les participants définissent les orientations générales des programmes, des études et des communications.  

Chaque pays membre du GIEC dispose d'une cellule locale attribuée à l'Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique ou Onerc en France. 

À l'instar de l'ONU, le GIEC dispose d'un bureau exécutif dont les membres sont des scientifiques désignés par les représentants des pays lors de l'assemblée générale. 

36 membres forment cet organe central du GIEC. Ils exercent leur mandature pour une durée de 5 à 7 ans au cours de laquelle leur principale mission consiste à rédiger des rapports d'évaluation et d'information sur la situation climatologique et l'état des connaissances les plus avancées relatives au changement climatique mondial.  

 

Qui finance le GIEC ?

Le budget du GIEC avoisine les 6 millions d'euros annuels. Tous les pays membres de l'organisme peuvent contribuer d'une manière volontaire à son financement. La France participe au budget du GIEC à hauteur de 1 million d'euros à travers 3 départements ministériels, ceux des Affaires étrangères, de la Recherche et de la Transition écologique.     

 

Quelles sont les études menées par le GIEC

Le GIEC rassemble les rapports de divers experts scientifiques en vue d'analyser l'évolution du réchauffement climatique. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un laboratoire de recherche, cet organisme a pour mission d'évaluer et d'effectuer la synthèse des travaux scientifiques sur le climat. L'organisation se divise en trois groupes distincts :

  • le premier étant en charge de l'analyse des données scientifiques sur le climat. 
  • Le second groupe évalue les conséquences probables du changement climatique sur la société dans le futur. 
  • Le troisième groupe, il s'occupe surtout de trouver des méthodes permettant de limiter les risques liés au climat.

 Le GIEC dispose également d'une équipe dédiée à la mise à jour des inventaires nationaux des émissions de gaz à effet de serre.

Depuis plus de 30 ans, cet organisme évalue de manière objective et rigoureuse les aspects scientifiques, techniques et socio-économiques pour permettre aux nations de négocier des accords visant à limiter l'impact des activités de l'Homme sur l'environnement.

Son premier rapport a notamment pu confirmer les craintes de la communauté scientifique sur le réchauffement climatique provoqué par la concentration de GES émise par les activités humaines, notant une augmentation de 0,3 à 0,6° au cours des cent dernières années. Suite à quoi, d'autres rapports de missions ont été publiés sur une certaine pour mettre en lumière l'évolution du climat.

 

Quels sont les objectifs du GIEC ?

Sur une période d'un an ou deux, les 195 pays (la quasi totalité des pays du monde) signataires du GIEC se rassemblent au cours d'une conférence internationale afin de prendre des décisions pour limiter les risques du réchauffement global. Les rapports d'évaluation rédigés par l'organisme y sont adoptés et servent d'appui aux négociations climatiques.

L'objectif principal du GIEC est de fournir des éléments scientifiques permettant d'aboutir sur des accords unanimes dédiés à la diminution de l'impact de l'Homme sur l'environnement. Les plus récents accords prévoient notamment de contenir l'augmentation du climat en dessous de 2° C, voire 1,5° C selon le rapport de 2018.

Les conséquences du réchauffement climatique dans le futur pouvant nuire à l'environnement et les conditions de vie humaine, une hausse des températures limitée à 1,5°C pourrait amoindrir les dégâts. 

 

Les rapports du GIEC

Dans le cadre de ses travaux, le GIEC produit régulièrement différents rapports. Celui sur l'évaluation de l'état des connaissances relatives au changement climatique est l'un des plus attendus, sortant tous les 5 à 7 ans. 

Depuis sa trentaine d'années d'existence, 5 rapports de ce type ont été divulgués par l'instance, en 1990, 1995, 2001, 2007 et 2014. 

Le GIEC diffuse également des rapports spéciaux sur des thèmes divers et variés en lien avec le changement climatique. 

En 2018, le rapport spécial sur les effets du réchauffement planétaire de 1,5°C est ainsi divulgué. Les conclusions de ce rapport annoncent que l'élévation des températures moyennes dépassera 1,5°C entre 2030 et 2052.  

Deux rapports spéciaux du GIEC sont publiés en 2019. Le premier concerne le changement climatique et l'utilisation des sols et le second s'étend sur les océans et la cryosphère.

 

Où trouver les rapports du GIEC en français ?

Le GIEC dispose du portail internet ipcc.com disponible en plusieurs langues, dont le français. Plusieurs documents sont accessibles sur cette plate-forme, dont les rapports de l'instance généralement en version anglaise. 

Des résumés ainsi que des communiqués de presse publiés en français sont néanmoins disponibles sur ce portail officiel. 

https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/02/SYR_AR5_FINAL_full_fr.pdf

 

Prévisions sur la montée des eaux, rapport GIEC 2019

L’augmentation niveau des mers est l'une des conséquences du réchauffement du climat mondial. Dans le cadre de ses missions, ce phénomène est l'un des thèmes sur lesquels les spécialistes du GIEC sont très attentifs. L'organisme sort ainsi un rapport en 2019 communiquant ses prévisions préoccupantes autour de l'évolution du niveau des mers. 

Comme à leur habitude, les spécialistes et les scientifiques exposent plusieurs scénarios concernant la situation future des océans.  

Si depuis 1993, une montée de 10 centimètres du niveau des mers est constatée selon les observations de l'agence spatiale américaine Nasa, le GIEC confirme que cette élévation est aujourd'hui accélérée, soit à une vitesse environ 2,5 fois plus rapide que lors du siècle précédent. 

Dans le cas le plus optimiste, soit un réchauffement climatique contenu à 1,5° ou 2°C au maximum, les océans s'élèveraient alors d'environ + 30 à 60 centimètres en 2100, estime le GIEC. 

Si les émissions de gaz à effet de serre persistent à leur rythme actuel, le réchauffement climatique se poursuivra tel que les températures globales mondiales afficheraient une hausse d'environ + 7°C en 2100

Les conséquences sur le niveau des mers seraient alors inquiétantes, car les océans pourraient s'élever de + 1 mètre par rapport à leur situation actuelle, et de + 5 mètres en 2300. 

Ces prévisions s'alignent d'ailleurs aux précédentes observations de la Nasa, concluant à une tendance à la hausse d'environ 30 % de l'élévation du niveau des mers sur les décennies 1993-2003 et 2009-2019.

 

Peut-on faire confiance au GIEC ?

Le GIEC centralise et synthétise l’ensemble des études menées sur le climat dans le monde. Les études du GIEC sont publiées, argumentés et validées par l’ensemble des pays. Elles sont transparentes et contrôlables sur chaque point. Il existera toujours des personnes pour critiquer le GIEC et ses méthodes.

En ce qui nous concerne nous faisons une confiance absolue au GIEC mais surtout nous savons que nous évoluons sur une terre limité en ressources alors que la population mondiale ne cesse de croître et que le réchauffement climatique et la perte de biodiversité au delà des études est juste une question de bon sens.

Augmentation population mondiale

 

Le GIEC et le réchauffement climatique

Les travaux du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'évolution du Climat sont prépondérants pour l'avenir de la planète et celui des générations futures. Le réchauffement climatique est le sujet central de ses préoccupations et les rapports de l'instance réunissent les recherches, les études et les observations de plusieurs milliers de scientifiques et de spécialistes de domaines différents. 

Quelles sont les causes du réchauffement climatique planétaire ressenti depuis plusieurs décennies ? Quelles seraient les conséquences actuelles et futures de cette situation ? Quelles sont les voies à suivre pour assurer la pérennité de la planète et de ses habitants ? Toutes ces questions sont inhérentes à la démarche initiée par le GIEC.    

 

Quelles sont les limites du GIEC ?

Les rapports sont alarmants, les voies à suivre sont connues mais en l'absence de pénalités en cas de non suivi de ces recommandations les efforts fournis par les états, les villes, les entreprises, les particuliers… sont extrêmement faibles au regard de ce qui devrait être réalisé.

En outre certains états peuvent décider à l’instar des Etats-Unis (second pays le plus pollueur de la planète) de sortir de l’accord de Paris sur le climat sans rien provoquer d'autre que l'indignation des autres pays.

 

Réagissez : quelles solutions proposez-vous pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Je partage l'article

9

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Réchauffement climatique Photo d' Andy Watkins sur Unsplash

Pourquoi sommes-nous tous concernés par le réchauffement climatique ?

Climato-scepticisme Photo de Fabian Struwe sur Unsplash

Que répondre aux climato-sceptiques ?

Illustration conférence Climat Photo de Siavosh Hosseini sur Unsplash

Historique de la protection du climat et des négociations climatiques internationales

Image par Pete Linforth

Les réactions en chaîne qui amplifient l’effet de serre et contribuent à l’emballement des températures !

Image par enriquelopezgarre

Réchauffement climatique : définition, causes et conséquences

Gaz à effet de serre Image par LQD-Denver

Effet de serre : Définition, Gaz, Causes et Conséquences

GIEC rechauffement climat urgence - Image par Gerd Altmann

Rapport interne du GIEC : vers des années à venir « cataclysmiques » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire(s)

Foster. Ehlé

24-09-2020

Merci de la serie d articles ci dessus... Intéressants. La complexité des questions requiert une bonne info sur les méthodes statistiques... Et les méthodes de globalization. Domaine de Nadia Maïzi.
icon arrow-top