-

Le futur des voitures est-il électrique ?

Le futur des voitures est-il électrique image par MikesPhotos

Transport

Le futur des voitures est-il électrique ?

Par la rédaction

Le 08/08/2020 et modifié le 21/01/2022

Les ventes mondiales de voitures atteignent des sommets, et en 2017, près de 93 millions de véhicules ont été commercialisés. Selon les estimations des professionnels du secteur de l'automobile, près du million de véhicules 100 % électriques seraient même commercialisés en 2020, alors qu'ils n'étaient que 450 000 unités cinq ans auparavant. 

Les voitures électriques affichent en effet des arguments de plus en plus intéressants, en complément de leurs bienfaits sur l'environnement

Une certitude est ainsi en passe de se confirmer, les véhicules électriques gagnent du terrain aujourd'hui et pourraient détrôner leurs homologues fonctionnant à l'énergie fossile sous 10 ans.

Des véhicules à moteur aux voitures électriques

Le moteur à explosion fonctionnant avec les produits dérivés du pétrole est une technologie de pointe lors de son apparition au XIXe siècle. Cette innovation est à l'origine des voitures à combustion, dont l'essor mondial est spectaculaire depuis une centaine d'années. 

La motorisation de ces véhicules à explosion est néanmoins l'un de leurs défauts, en raison des émissions de gaz à effet de serre rejetés et du besoin important en énergie pour fonctionner. Le transport mondial est à la source des émissions de 13,41 gigatonnes de CO2 en 2016, dont près du 3/4 proviennent des voitures, camions et autres bus, annonce l'Agence internationale de l'énergie. 

Moyen de transport pollution infographie

Les ressources énergétiques mondiales étant en outre limitées et en déclin, l'Homme préfère ainsi vulgariser des véhicules utilisant des sources d'énergie alternatives à celles d'origine fossile.

Des moteurs à hydrogène sont à l’étude (notamment chez Toyota) mais la création des piles à hydrogène est le principal inconvénient de ces véhicules. En outre la production de l’hydrogène nécessite une dépense d’énergie beaucoup plus importante que celle qui va être restituée.

Depuis quelques décennies, les voitures électriques sont ainsi de plus en plus annoncées comme les véhicules de demain

Ce type de véhicule est apparu dès le XIXe siècle, avec l'invention de la batterie rechargeable vers les années 1860. Depuis, les ingénieurs perfectionnent ce type de véhicules dont les impacts sur l'environnement sont moins nocifs par rapport aux voitures motorisées par les sources d'énergie fossile.

comparaison Quantité CO2 produite voiture électrique thermique

 

Des voitures électriques économes en énergie

Les véhicules électriques brillent par leurs performances lorsqu'il s'agit de les confronter à leurs homologues à combustion du point de vue de l'efficacité énergétique. Ce facteur fait référence à la quantité d'énergie provenant de la source de carburant qui est convertie en énergie réelle destinée à propulser le véhicule. 

Les véhicules électriques sont en effet beaucoup plus efficaces que les voitures avec une motorisation à combustion, car leurs batteries convertissent environ 70 % de l'énergie consommée. 

Les voitures diesel ou à essence ne convertissent au maximum que 20 % de l'énergie brûlée. La charge de la batterie d'un véhicule électrique contribue ainsi davantage pour le propulser par rapport à un plein de réservoir sur une voiture fonctionnant avec une source d'énergie fossile.

 

Des batteries de plus en plus performantes

L'un des plus grands freins à l'utilisation de véhicules électriques reste leur batterie. Chez plusieurs constructeurs, la plupart des véhicules électriques affichent encore des performances limitées. L’autonomie et l’efficacité des batteries augmentent alors que dans le même temps leur prix diminue.

L'ensemble de ces fabricants annonce pourtant des développements qui devraient changer la donne pour les années à venir, avec des batteries proposant des performances toujours plus intéressantes. Le constructeur Tesla prévoit ainsi de lancer dans quelques mois une voiture électrique dotée d'une nouvelle génération de batterie d'une autonomie de 1 000 km pour chaque charge. 

L'accumulateur électrique de cette voiture supporte un cycle de 4 000 charges, lui permettant de parcourir plus de 1,5 million de km.

 

Des batteries au cœur de procédés de production et de recyclage préservant l'environnement

La production des batteries destinées à alimenter les véhicules électriques est souvent pointée du doigt par les défenseurs des causes environnementales. Les plus récentes observations soulignent néanmoins que les impacts de cette activité sur l'environnement tendent à se réduire au cours des dernières années. 

L'analyse du cycle de vie de ces batteries permet par exemple à l'Agence suédoise de l'énergie de préciser que les émissions actuelles de GES (gaz à effet de serre) de leur production sont aujourd'hui réduites de moitié par rapport à leur niveau d'il y a 2 ans. 

Ainsi en Europe, l'empreinte carbone des industriels qui fabriquent les batteries des voitures électriques diminue en raison de l'utilisation de sources d'énergies plus propres pour les produire. 

Leur processus de recyclage est également repensé, influant davantage sur leur impact environnemental. Alors que les réglementations européennes imposent aux constructeurs de recycler au moins 50 % des composants des batteries, certains constructeurs annoncent que leurs accumulateurs seront traités à environ 96 % arrivés à leur fin de vie.

 

Des voitures pratiques et nécessitant peu d'entretien

Les véhicules tout électriques affichent des performances séduisantes avec des moteurs, non seulement silencieux et souples, mais nécessitant moins d'entretien et peu de réparation par rapport aux voitures avec une motorisation à combustion. 

Avec les véhicules électriques, les vidanges périodiques, les remplacements de pièces diverses et variées comme la boîte de vitesse, les filtres à essence, à air ou à gas-oil sont désormais du passé. 

L'expérience de conduite peut également être amusante, car les moteurs électriques réagissent rapidement, rendant ces voitures réactives avec un bon couple. 

Les véhicules sont très pratiques, car globalement plus récents que leurs homologues à essence ou diesel, ils sont connectés aux innovations technologiques du moment. À l'aide d'une simple application, il est possible de contrôler la charge de la batterie.

 

Un coût de plus en plus abordable

Au cours des années précédentes, le coût des véhicules s'est présenté comme un autre frein pour la vulgarisation des véhicules électriques. À leur apparition, les prix d'achat des voitures électriques étaient élevés et cette situation est toujours d'actualité aujourd'hui. 

L'évolution accélérée des technologies a néanmoins une répercussion sur les prix qui connaissent donc des réductions avec les années, même si globalement les véhicules diesel et à essence sont toujours plus abordables à l'achat par rapport à leurs homologues électriques. 

Comme elles nécessitent néanmoins moins d'entretien, les voitures électriques épargnent à leurs propriétaires le remplacement régulier de pièces, soit des économies non négligeables. Les États offrent également des bonus fiscaux aux acheteurs qui désirent acquérir une voiture électrique.

Les avantages des véhicules 100 % électriques sont ainsi nombreux, à commencer par leur impact réduit sur l'environnement par rapport à leurs homologues à essence ou diesel. 

La première différence marquante entre ces deux types de véhicules, c'est l'absence de pot d'échappement sur les voitures électriques. Ces véhicules ne rejettent pas de CO2, contrairement aux voitures munies d'un moteur à combustion. 

La plus grande critique reprochée aux véhicules électriques est notamment la fabrication des batteries, nécessitant l'extraction de ressources rares. Avec l'avancée des technologies ainsi que l'évolution rapide du marché de ces véhicules, les constructeurs sont en quête permanente de nouvelles solutions visant à réduire au maximum leur impact environnemental. La voie est ainsi toute tracée pour que les véhicules du futur fonctionnent tous à l'énergie électrique.

Je partage l'article

5

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Image Transport par RENE RAUSCHENBERGER

Qu’est-ce qui consomme le plus dans le transport ?

Image voiture électrique par Francis Ray

Quelles sont les différences entre voiture électrique, hybride et hybride rechargeable ?

Voiture électrique vs voiture thermique Image par andreas160578

Les voitures électriques polluent-elles d’avantages que les thermiques ?

recyclage voiture électrique

Recyclage des voitures électriques, que deviennent les matériaux et terres rares ?

Voiture à Hydrogène

Voiture à hydrogène quel avenir ?

Batterie voiture electrique - image par ssarwas0

Innovation et évolution des batteries électriques de voitures

Tesla Batterie day - Image par Veer Chudasama

Tesla Battery Day 2020 : réduire les coûts de l’énergie pour préserver l’environnement

ZFE

Zones à Faibles Émissions ou ZFE ; Votre véhicule est-il concerné ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire(s)

johannes

04-05-2021

Il y a une erreur de titre dans votre tableau "quels types de transports consomment le plus de Co2 ?". Ce n'est pas "consomment" mais "émettent".
icon arrow-top