-

Quelles sont les sources d'énergie les plus sûres ?

Sources d'énergie sûres - image par analogicus

Energie

Quelles sont les sources d'énergie les plus sûres ?

Par la rédaction

Le 14/08/2020 et modifié le 19/10/2021

Charbon, combustibles fossiles, éolienne, nucléaire ou solaire : de nombreuses sources d'énergie sont garantes aujourd'hui du bon fonctionnement du quotidien des Hommes. 

Faire usage de ces différentes ressources implique pourtant des conséquences nombreuses dont certaines touchent la santé humaine, allant même jusqu'à provoquer des décès

De leur exploitation à leur utilisation, les sources d'énergie ne sont pas sans danger, et la littérature médicale ainsi que les recherches scientifiques offre un panel de données à ce sujet. Certaines sont à l'origine d'un nombre important de pertes en vie humaine, là ou d'autres sont inoffensives.

Effets négatifs des sources d'énergie

La révolution industrielle marque depuis la moitié du XIXe siècle une nouvelle ère dans l'histoire de l'Humanité. L'extraction des combustibles fossiles permet aux Hommes de s'orienter vers une industrialisation massive et de décupler la productivité. Rapidement, la modernisation prend une ampleur sans précédent et l'utilisation du charbon, puis des ressources pétrolières et du gaz, s'est multipliée. 

 

Emission CO2 par Energie - Image Juie Blanc

 

À partir de la moitié du XXe siècle, une nouvelle génération de sources d'énergie est apparue. L'énergie nucléaire puis celles renouvelables comme le solaire ou l'éolienne se présentent ainsi comme des alternatives aux ressources fossiles non renouvelables dont les inconvénients sont flagrants.

L'ensemble de ces sources d'énergie a pourtant leurs avantages, mais aussi leurs inconvénients. Concernant les effets négatifs qui découlent de leur utilisation, 3 grands impacts sont généralement évoqués :

- La pollution de l'air. Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 7 millions de personnes meurent chaque année en raison de la pollution de l'atmosphère suite à l'utilisation de certaines sources d'énergie, dont les combustibles fossiles.

Pollution de l'air - Infographie Julie Blanc

- Les émissions de GES. Le rejet de gaz dans l'atmosphère suite à la production de l'énergie et de leur combustion est à la source du changement climatique, dont les effets sont irréversibles et menacent les écosystèmes et la biodiversité.

- Les accidents. Tout au long de la chaîne de production allant de l'extraction des ressources jusqu'à leur mise à disposition pour l'utilisateur final, des accidents suivis de pertes de vies humaines se produisent.

Les répercussions de l'extraction, la production et l'utilisation de ces sources d'énergie varient cependant. En fonction de la nature de la source d'énergie exploitée, l'ampleur de ces conséquences est différente. Du point de vue écologique, si les sources d'énergie fossiles sont considérées comme les plus polluantes, celles renouvelables sont envisagées comme plus respectueuses de l'environnement. Concernant la santé de l'homme et les éventuels liens avec la perte en vie humaine, chacune de ces sources d'énergie induit également ses propres répercussions.

 

L'énergie nucléaire, source d'énergie la plus sûre avec le solaire et l’éolien

Même si le traitement de ses déchets est souvent décrié, l'énergie nucléaire a l'avantage d'être l'une des plus sûres, lorsqu'il faut comparer les sources d'énergie en fonction de leurs répercussions sur l'Homme. La très sérieuse revue scientifique médicale britannique The Lancet a publié il y a quelques années le résultat des analyses effectuées par un duo de scientifiques, les professeurs Anil Markandya, éminent économiste, et Paul Wilkinson, épidémiologiste de la Shool of Hygiene and Tropical Medecine de Londres.

L'étude s'est concentrée sur le taux de mortalité induite par l'utilisation de ces principales sources d'énergie. Dénommée Electricity generation and health ou Production d'électricité et santé, cette étude de 2007, prend en compte les pertes en vie humaine consécutives à des accidents tels que les aléas survenant dans les activités minières et extractives des ressources, la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, mais également les disparitions prématurées en raison de la pollution de l'air.

La réalisation de la confrontation est effectuée en comparant le nombre de personnes décédées pour chaque unité d'énergie produite en fonction de chaque ressource. Il est ainsi possible pour les auteurs de cette étude de donner une estimation des pertes en vie humaine par TWh d'énergie produite, sachant que le TWh représente environ la consommation annuelle d'énergie de près de 27 000 personnes vivant dans l'Union européenne.

Selon les observations des scientifiques à l'origine de l'étude, le charbon est la source d'énergie la plus dévastatrice lorsque la comparaison consiste à recenser le taux de mortalité induite par son utilisation. Le charbon cause en effet 442 fois plus de décès que l'énergie nucléaire, qui est donc l'énergie la plus sûre compte tenu de ce critère. 

Produire 1 TWh d'énergie essentiellement à partir du charbon occasionnerait selon les scientifiques le décès de 25 personnes en un an. Si la même quantité d'énergie est produite à partir du nucléaire, la disparition d'une personne n'apparaitrait qu'après 14 ans.

Concernant les estimations de décès pour les autres sources d'énergie, Markandya et Wilkinson considèrent que la production de 1 TWh à partir de l'exploitation des produits pétroliers causerait environ 18 décès en une année. La production de la même quantité d'énergie à partir du gaz naturel occasionnerait quant à elle 3 pertes en vie humaine.

 

Les énergies renouvelables aussi sûres que le nucléaire

Les énergies renouvelables comme l'éolienne ou le solaire sont également passés au crible d'une étude du même esprit. Publiées cette fois dans la revue académique Journal of Cleaner Production, les conclusions des observations sont sans équivoque, comparées aux nombres de décès issus de la production d'énergie ayant une source non renouvelable. 

Ainsi, dans leur étude nommée Balancing safety with sustainability: assessing the risk of accidents for modern low-carbon energy systems, les scientifiques ont compilé le nombre d'accidents recensés sur une période dépassant une cinquantaine d'années allant de 1950 à 2014. Les données cumulées indiqueraient alors que les sources d'énergie renouvelable comme le solaire ou l'éolienne sont responsables d'un nombre de décès quasi équivalent à ceux causés par le nucléaire, soit environ 0,005 à 0,07 par an.

L'ensemble de ces études scientifiques permet d'être au fait des inconvénients des ressources naturelles à l'origine de l'énergie utilisée aujourd'hui. 

Si le nucléaire est toujours au cœur des débats, en raison d'une frange de citoyens qui se positionnent pour l'arrêt de son exploitation, ses répercussions sur l'Homme sont donc bien moins nombreuses par rapport au charbon et aux énergies fossiles

Les sources d'énergie renouvelables quant à elles offrent une alternative intéressante, occasionnant à la fois peu de pertes en vie humaine et des conséquences peu dévastatrices sur l'environnement.

 

Réagissez : En prenant en compte le réchauffement climatique êtes-vous pour ou contre l’exploitation du nucléaire en France ?

 

Sources : OMS, Our World in Data, Balancing safety with sustainability: assessing the risk of accidents for modern low-carbon energy systems,  Electricity generation and health

 

Je partage l'article

8

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top