-

Quelles concessions les Français sont-ils prêts à faire pour le climat ?

concession pour le climat - Image par Thanks for your Like

Consommation

Quelles concessions les Français sont-ils prêts à faire pour le climat ?

Par la rédaction

Le 05/02/2021 et modifié le 05/02/2021

Quelles concessions les Français sont-ils prêts à faire pour le climat ?

Face aux changements climatiques, l’opinion semble s’accorder sur la nécessité de modifier les habitudes de consommation pour préserver l’environnement. Cette transformation exige toutefois des sacrifices, une réalité quelque peu difficile à accepter par certaines personnes interrogées par la BEI et BVA Opinion.

Un renoncement difficile au confort quotidien

En 2020, l’institut de sondage BVA Opinion et la Banque européenne d’Investissement se sont intéressés à la façon dont les Européens perçoivent le sujet du changement climatique et de sa corrélation avec leurs habitudes au quotidien. C’est la troisième fois que les deux organismes se penchent sur la question. La BEI et BVA Opinion ont interrogé un panel de citoyens des États-Unis, de Chine et des 27 pays de l’Union européenne, dont 2000 Français.

L’étude fait apparaître une grande prise de conscience des problèmes environnementaux depuis au moins deux ans. La majorité des répondants se disent d’ailleurs prêts à changer leurs comportements en matière de voyages et d’alimentation.

 

image réduire empreinte ecologique

 

Le sondage montre toutefois une certaine hésitation ou un manque d’implication des Français, par rapport à leurs voisins européens. Même si 60 % d’entre eux reconnaissent l’impact de leurs gestes au quotidien contre le changement climatique, 12 % seulement disent adapter leur mode de vie aux besoins de la lutte contre la montée des températures. Paradoxalement, les Français aspirent majoritairement à des mesures plus strictes pour limiter la hausse globale du mercure.

Selon les auteurs de l’étude, ces contradictions pourraient s’expliquer par la situation intermédiaire du pays, qui empêche sa population de ressentir toute l’ampleur du changement climatique. A la différence des Grecs, des Italiens et des Espagnols, rares sont les Français à être touchés directement par les conséquences dévastatrices du changement climatique, comme les feux de forêt, les inondations et la montée du niveau de la mer.

Au contraire de leurs voisins nordiques, les habitants de l’Hexagone n’ont pas encore acquis pleinement le réflexe environnemental dans leur quotidien.

 

Des concessions notables sur les voyages en avion

A en croire l’étude de BVA et de la BEI, il faudrait attendre quelques années supplémentaires avant de voir un bouleversement radical dans le mode de consommation des Français. Une exception se dégage cependant sur le front des voyages en avion. Dès le retour à la normale, après la crise de la Covid-19, 76 % des Français prévoient d’abandonner les voyages en avion. 42 % des personnes interrogées planifient des vacances en France ou dans un pays proche pour éviter les longs déplacements.

Si le trajet dure jusqu’à 5 heures, 37 % d’entre elles privilégieront le train. Plus de 30 % des sondés se disent même prêts à renoncer à leur voyage pour ne pas prendre l’avion.

image pollution transport

Si ces intentions se traduisent par des actes concrets, l’impact sur les émissions carboniques du transport aérien serait conséquent. On estime en effet que les avions de ligne contribuent à hauteur de 1,5 % de l’ensemble de la pollution au carbone. Et encore, cette part serait largement sous-estimée selon les experts. Rapporté par voyageur et par kilomètre parcouru, l’avion pollue 15 fois plus qu’un train classique et 45 fois plus que le TVG. Les voyages aériens sont 125 fois plus émetteurs en carbone qu’un trajet sur route, si l’on compare les rejets sous le prisme de la distance parcourue sur une même période.

 

Un attachement encore marqué pour la viande et la voiture

Le sondage confirme le fort attachement des Français envers la voiture, un mode de déplacement fortement ancré dans la culture et utilisé presque au quotidien.

Pour 41 % des personnes interrogées, renoncer au véhicule individuel serait le sacrifice le plus difficile à faire pour le climat.

Les plus de 65 ans se montrent particulièrement réticents, une tendance qui ne s’observe pas chez les répondants de 15 à 29 ans et ceux qui habitent en Ile-de-France.

La consommation de viande bénéficie également d’une place à part, surtout auprès des hommes : 29 % d’entre eux avouent avoir du mal à se passer de cet aliment au quotidien. Cette proportion tombe à 17 % chez les femmes. 

 

image Pollution CO2 viande

 

Pour le reste de leur assiette, les Français s’efforcent néanmoins de réduire leur empreinte carbone. L’achat de produits locaux constitue ainsi une habitude pour 13 % des sondés, si 72 % affirment consommer local de temps en temps. De même, 90 % achètent des produits de saison, dont 43 % de manière systématique.

 

bien manger

 

Signe d’une évolution des modes de vie, les vidéos en streaming figurent en bonne position parmi les choses auxquelles les Français s’attachent le plus. Pour les 15 à 24 ans, le geste le plus difficile en faveur de l’environnement serait de se priver de YouTube, Amazon Prime, Hulu, Netflix et autres plateformes de streaming vidéo.

 

Je partage l'article

3

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Photo pour réduction de l'empreinte carbone de Beeline Navigation sur Unsplash

Conseils les plus efficaces pour réduire son empreinte carbone !

Eco Gestes Image par Gerd Altmann

Les éco-gestes pour une consommation plus responsable

Image fruits et légumes bio Image par Lubos Houska

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison produits localement ?

Quelle viande manger

Pourquoi moins manger de viande, quelles viandes manger, dans quelles quantités ?

Fruits légumes saison Image par Dominik & Frederike Schneider

Les fruits et Légumes de Saison

Avion pollution Image par imagii

L’avion est-il le moyen de transport le plus polluant ?

Conseil nourriture bio locale Image par Holger Schué

Conseils pour manger Local et Bio

Rechauffement climatique France 2050 Image par Peter H

Réchauffement climatique : où vivre en France en 2050 ?

Le futur des voitures est-il électrique image par MikesPhotos

Le futur des voitures est-il électrique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top