-

Déséquilibre énergétique de la Terre : plus de chaleur qu’il n’en faut dans l’atmosphère

Forçage radiatif - Image par Jody Davis

Planète

Déséquilibre énergétique de la Terre : plus de chaleur qu’il n’en faut dans l’atmosphère

Par la rédaction

Le 01/07/2021 et modifié le 15/10/2021

La hausse des températures moyennes est un indicateur parlant pour illustrer le dérèglement climatique pourtant les chercheurs utilisent d’autres variables, moins connues, pour étudier ce phénomène. 

C’est le cas du bilan radiatif, dont la mesure a doublé au cours des dernières années. Sa valeur récente est un autre argument fort expliquant le dérèglement du climat et les hausses à répétition des températures sur Terre.

 

Déséquilibre énergétique terrestre : doublement entre 2005 et 2019

Augmentation historique. C’est en substance l’une des conclusions qui ressort des dernières études réalisées par des scientifiques de la Nasa et de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique ou NOAA autour de l’évolution du déséquilibre énergétique de la Terre. Certains de ces scientifiques précisent d’ailleurs que l’ampleur de cette hausse récente est sans précédent.

Dans le cadre de cette démarche, ces chercheurs étudient non pas les valeurs des températures mesurées sur plusieurs points de la planète, mais donc le déséquilibre énergétique terrestre. Deux types distincts de données sont analysés, l’un provenant de la NOAA et l’autre des capteurs satellites d’un programme de la Nasa, le projet Clouds and the Earth’s Radiant Energy System ou CERES.   

L’exploitation des données issues de la NOAA s’appuie sur l’analyse d’informations recueillies par le réseau mondial de flotteurs océaniques surveillant les mers appelé Argo. 

Cette démarche permet d’avoir une estimation précise de la vitesse de réchauffement des océans. Ces mesures sont ensuite enregistrées pour être confrontées à l’autre jeu de données, provenant cette fois du projet CERES

Ce programme de gestion de capteurs satellites de la Nasa mesure de son côté la quantité d’énergie entrante et sortante du système terrestre autrement dit le bilan radiatif.

Alors que ces deux approches sont différentes et complètement indépendantes l’une de l’autre, l’analyse des données concorde sur un point précis : 

sur les 14 dernières années, l’excédent de chaleur a particulièrement bondi sur Terre et le bilan radiatif est passé du simple au double entre 2005 et 2019 montrant un important déséquilibre.  

 

Le déséquilibre énergétique terrestre, notion indissociable à l’étude du climat

Le déséquilibre énergétique estimé à 0,3 %, peut paraître anodin et pourtant le phénomène est sans précédent. Habituellement, cet indice est en effet juste très légèrement positif, donc dépassant tout au plus d’un dixième seulement la valeur zéro.

La Terre bénéficie d’un climat clément et propice à la vie en raison des actions conjointes du soleil, de l’atmosphère et de la surface terrestre. Du soleil émane une énergie rayonnante que l’atmosphère terrestre absorbe et que la surface de la Terre réfléchit. 

Un équilibre subtil du bilan radiatif est nécessaire pour que les températures sur la planète ne soient ni trop chaudes ni trop froides. 

Le déséquilibre énergétique actuel, trop élevé, est une autre preuve du dérèglement climatique en cours qui se manifeste par la hausse récurrente des températures.

Concernant les facteurs à l’origine de ce déséquilibre énergétique terrestre trop important, les scientifiques pointent une fois encore l’excès des gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère. 

Les activités humaines émettent trop de GES, renforçant le phénomène de forçage radiatif anthropique qui accélère l’augmentation du déséquilibre énergétique et donc le dérèglement du climat.

Même si les chercheurs ont également évoqué d’autres causes naturelles à l’origine de l’augmentation du déséquilibre énergétique, les actions anthropiques en gardent la plus grande responsabilité. 

Selon les scientifiques, prévoir ce qu’il en sera du bilan radiatif terrestre dans les années à venir reste très complexe. 

La priorité est donc de réduire au maximum les émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique afin que le climat soit clément pour les générations futures.  

 

Je partage l'article

2

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Image par enriquelopezgarre

Réchauffement climatique : définition, causes et conséquences

Gaz à effet de serre Image par LQD-Denver

Effet de serre : Définition, Gaz, Causes et Conséquences

Tout l'air de la Terre Image par 272447

L’air que nous respirons est précieux et limité !

Canicule - Image par Free-Photos

Canicule et changement climatique : quels liens ?

Climate trace - Image par JuergenPM

Climate TRACE : suivit en temps réel des gaz à effet de serre

Urgence climatique - Image par Jonas Manske

Urgence climatique, une crise bien plus grave que la pandémie

changement climatique infographie - Image par emmagrau

Le Réchauffement Climatique et l’Écologie en 8 points et 30 images

risques qui menacent l'humanité

Alerte sur les risques qui menacent l’humanité

rechauffement climatique drame humain - Image par Gerd Altmann

Le réchauffement climatique : un drame social et humain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top