-

Hausse des températures et augmentation des décès dans le monde

Hausse temperature mort - Image par Dr StClaire

Planète

Hausse des températures et augmentation des décès dans le monde

Par la rédaction

Le 07/07/2021 et modifié le 15/10/2021

Hausse des températures et augmentation des décès dans le monde

Été 2003 : une vague de chaleur caniculaire frappe l’Europe faisant des victimes par milliers. Sur le continent, les chiffres évoqués parlent de plus de 50 000 décès en quelques semaines seulement du fait de cette canicule et la France est également lourdement touchée avec environ 15 000 victimes. 

Cet épisode dramatique n’est pas une exception, car depuis une trentaine d’années, l’augmentation des températures est responsable d’un nombre conséquent de décès sur la planète.

 

Quel lien entre mortalité et réchauffement du climat ?

Alors que la situation critique de 2003 reste dans les mémoires, l’augmentation des températures terrestres est une thématique passée au crible par les scientifiques. Mettre en lien les disparitions humaines et la hausse des températures est ainsi l’un des sujets d’une étude menée conjointement par des équipes de chercheurs basées à Londres et à Berne.

Siégeant à l’Université de Berne et à l’institut londonien LSHTM ou London School of Hygiene & Tropical Medecine, ces scientifiques ont observé dans le cadre de leur étude le taux de décès imputables aux températures anormalement élevées

Si l’impact des températures de plus en plus chaudes sur la Terre a déjà été étudié pour ses effets sur la santé humaine, cette responsabilité concernant la mortalité est à ce jour peu évoquée.

hausse temperature mortalite

 

Une étude scientifique pointe le réchauffement climatique

Dans le cadre de cette étude publiée dans la revue Nature Climate Change, les scientifiques ont étendu au maximum la couverture de leur observation en exploitant des données empiriques issues de 732 régions dans 43 pays. 

L’objectif est ainsi d’estimer la proportion de mortalité associée à un excès de températures résultant du réchauffement anthropique au cours de la période 1991-2018.

Dans leurs conclusions, ces chercheurs accusent alors la hausse anormale des températures d’être à l’origine d’environ 37 % des décès sur les territoires étudiés.

Ce pourcentage n’est par ailleurs qu’une moyenne, car l’étude précise que les répercussions de l’augmentation de la chaleur sur la mortalité sont disparates en fonction des sites observés.

Selon les pays, la hausse des températures est ainsi responsable de 20 à 76 % des décès. En Asie du Sud-est et en Amérique du Sud, ce taux monte par exemple respectivement jusqu’à 61 et 76 %.

Si le phénomène concerne donc tous les continents, ces chercheurs déplorent que dans certains pays dont les émissions de gaz à effet de serre sont moindres durant la période étudiée, le taux de décès liés à l’augmentation de la chaleur soit en revanche très important.  

Je partage l'article

3

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top