-

Crise sanitaire VS crise climatique, laquelle est la plus dévastatrice sur le plan économique ?

climat VS virus economie

Planète

Crise sanitaire VS crise climatique, laquelle est la plus dévastatrice sur le plan économique ?

Par la rédaction

Le 06/09/2021 et modifié le 14/10/2021

Sociales et économiques, les conséquences de la crise liée au coronavirus vont bien au-delà de la seule sphère de la santé, rares sont les pays à être épargnés. 

Malgré leur ampleur, ces récentes répercussions économiques de la pandémie ne sont en fait qu’un détail par rapport aux effets de la crise climatique

À défaut d’une action climatique ambitieuse, concrète et immédiate, l’augmentation des températures pourrait engendrer des pertes économiques pires encore que celles liées au coronavirus d’ici 2050.

Les économies mises à mal par la pandémie

Au cours de presque 24 mois d’urgence sanitaire, de fortes turbulences ont secoué la majorité des économies de la planète. Sur le plan social et financier, la pandémie provoque en effet des bouleversements dramatiques. 

La première économie du monde est par exemple fortement frappée, les chiffres évoquant la destruction d’environ 9 millions d’emplois au plus fort de la propagation du Sars-CoV-2 aux États-Unis.

 Plus près de l’Europe, les économies des pays riverains de la Méditerranée sont également sérieusement marquées. 

En Tunisie, presque 30 000 personnes ont perdu leur travail dans le secteur de l’hôtellerie en raison des répercussions de la pandémie, un malheureux coup du destin pour un domaine touristique pesant plus de 10 % du PIB du pays. Comme en Tunisie et aux États-Unis, la pandémie a affecté d’une manière brutale une grande partie des nations, ne faisant aucune distinction entre les économies les plus avancées de celles les plus fragiles. 

Des prévisions encore plus violentes sont pourtant à craindre en matière économique avec la crise climatique

 

La crise climatique, une situation encore plus menaçante pour les économies du G7

Les économies des 7 pays les plus puissants du monde devraient être touchées de plein fouet au cours des 30 prochaines années indique une étude conjointement réalisée par l’institut Swiss Re et Oxfam, si l’augmentation des températures atteint + 2,6 °C. 

Des recherches scientifiques récentes soutiennent justement que l’élévation des températures à la moitié du siècle devrait se situer dans une fourchette de 2° à 2,6 °C, malgré les politiques et les engagements actuels visant à l’atténuation des émissions de GES

Dans cette perspective, les économies de ces 7 pays les plus riches devraient connaître un recul inédit, de l’ordre de 8,5 % de leur PIB par an. Si la hausse actuelle des températures n’est pas freinée, la situation économique des nations formant le G7 devrait connaître environ le double des difficultés vécues au cours des 2 dernières années. Les observations les plus récemment réalisées indiquent en effet que la pandémie de coronavirus a eu comme répercussion de contracter de 4,2 % en moyenne les économies concernées. 

D’ici 2050, sans stratégie plus efficace pour réduire les rejets de carbone, cette étude prévoit ainsi que les économies des pays du G7 devraient perdre près de 5 000 milliards de dollars. 

Si l’hypothèse d’un réchauffement des températures de 2,6 °C venait à se confirmer, l’économie française devrait d’ailleurs être l’une des plus touchées, les projections annonçant des contractions d’environ – 10 % du PIB chaque année. 

Dans ce classement, la France serait en fait placée à la deuxième place derrière l’Italie avec une économie en retrait de – 11,4 % et devant le Japon avec – 9,1 %. 

 

Des répercussions inégales, mais importantes, sur toute l’économie mondiale

Responsables du tiers des rejets mondiaux de carbone depuis les années 90, les pays du G7 sont historiquement considérés comme les plus grands émetteurs de GES de la planète. Mais au-delà des conséquences que pourrait engendrer l’élévation des températures sur leurs finances en 2050, Oxfam et Swiss Re ont également réalisé des projections économiques sur d’autres pays. 

Pour l’ensemble des 48 pays étudiés, les perspectives sont peu enviables, car aucun d’entre eux ne devrait échapper à une éventuelle asphyxie économique engendrée par une augmentation des températures sur les 30 prochaines années. 

L’étude indique que la majorité des pays du monde devrait connaître un ralentissement là aussi inédit, mais avec des proportions bien différentes. L’économie indienne devrait être bouleversée avec une chute d’environ 27 % de son PIB, et celle des Philippines devrait connaître un fort recul de 35 %. 

Ces possibles répercussions économiques de la crise du climat envisagées par Swiss Re et Oxfam reflètent d’ailleurs les conclusions relevées par d’autres études. 

Selon les projections annoncées récemment par la Banque Mondiale, de 32 millions à 132 millions de personnes pourraient par exemple basculer dans l’extrême pauvreté d’ici 2030 du fait du dérèglement des températures. 

De tels chiffres doivent alerter l'ensemble de la société. Ils renforcent la nécessité de mettre en place rapidement des actions plus ambitieuses pour contenir l’augmentation des températures à l’horizon 2050. 

À mesure que le temps passe, les politiques climatiques annoncées par le passé sont toujours insuffisantes. 

La COP26 organisée au Royaume-Uni à la fin de l’année 2021 s’annonce donc une nouvelle fois décisive pour trouver des solutions efficaces afin de réduire rapidement et au maximum les émissions de GES dans les années à venir.

 

Je partage l'article

2

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Réchauffement climatique Photo d' Andy Watkins sur Unsplash

Pourquoi sommes-nous tous concernés par le réchauffement climatique ?

Pays Pollution Photo de Jason Leung sur Unsplash

Quels pays polluent le plus ? Quels pays polluent le plus par habitant ?

Illustration conférence Climat Photo de Siavosh Hosseini sur Unsplash

Historique de la protection du climat et des négociations climatiques internationales

Image par enriquelopezgarre

Réchauffement climatique : définition, causes et conséquences

Gaz à effet de serre Image par LQD-Denver

Effet de serre : Définition, Gaz, Causes et Conséquences

Urgence climatique - Image par Jonas Manske

Urgence climatique, une crise bien plus grave que la pandémie

Inertie humaine et dérèglement climatique - Image par Mariana Anatoneag

Inertie politique, humaine et dérèglement climatique

rechauffement climat impact sante

Impact sur la Santé du Réchauffement Climatique

Climat France 2100 -Image par Gerd Altmann

Des perspectives climatiques sombres pèsent sur la France à l’horizon 2100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top