-

Quelles plantes utiliser pour fertiliser les sols sans engrais chimiques ?

Fertiliser avec les plantes Image par Couleur

Alimentation

Quelles plantes utiliser pour fertiliser les sols sans engrais chimiques ?

Par la rédaction

Le 22/05/2020 et modifié le 29/10/2021

Le bon développement d'une culture biologique dépend en grande partie de la fertilité des sols. Or, l'utilisation d'engrais chimique peut endommager le fragile écosystème en éliminant les insectes, ou les champignons pourtant essentiels à la croissance des plantes.

Véritables engrais naturels, certaines espèces végétales sont une alternative idéale pour préserver ces écosystèmes et permettre aux cultures de se développer sainement.

Les plantes, des engrais verts par excellence

Certaines plantes peuvent être utilisées comme engrais verts pour préparer un sol entre deux cultures et améliorer sa fertilité. Lorsqu'elles sont semées, leurs racines fissurent la terre pour l'ameublir naturellement, la rendant davantage perméable à l'eau et à l'air. 

La croissance de ces plantes vertes peut d'ailleurs aller jusqu'aux couches profondes du sol pour y puiser les nutriments qu'elles stockeront ensuite, les gardant à l'abri du lessivage par les eaux de pluie. Une fois ces plantes fanées puis décomposées, les éléments nutritifs sont redistribués sur la couche supérieure du sol sous forme d'humus. Ce ferment issu de la dégradation de la matière organique est destiné à augmenter l'activité du sol, améliorant ainsi sa fertilité.

 

Quels engrais verts utiliser ?

Les engrais verts possèdent d’innombrables propriétés bénéfiques au maintien du sol et au développement des cultures. Différentes espèces végétales peuvent d'ailleurs être semées simultanément pour profiter de leurs avantages.

Le choix des plantes dépend toutefois de certains critères, dont les caractéristiques du sol et la saison. Les plantes de la famille des légumineuses sont utilisées pour enrichir la terre en fixant l'azote de l'air dans le sol. Ces variétés de végétaux comprennent :

Le trèfle rouge

Riche en minéraux préfère les sols acides, mais peut se développer sur tout type de terrain. Bénéficiant d'une croissance rapide, il recouvre rapidement et parfaitement le sol pour mieux le protéger.

La vesce

Bien qu'adaptée à tout type de sol, se développe mieux sur un sol argileux. Si elle contient moins de nutriments que le trèfle, elle a l'avantage d'étouffer les mauvaises herbes et d'empêcher leur croissance.

Vesce fleur

La féverole

Elle favorise l'aération et le drainage des sols grâce à son système racinaire développé.

Les brassicacées

Elles ont la particularité de puiser le potassium et le phosphore des particules rocheuses enfouis dans la terre. Elles préfèrent particulièrement les sols sableux et pauvres en humus. Les plantes de cette famille (3 200 espèces) sont notamment:

La moutarde

Une plante sauvage à croissance rapide qui aide à désinfecter le sol.

Fleur de moutarde

Le colza d'hiver

Doté de racines bien développées assurent la circulation de l'eau et de l'air dans le sol. Par rapport à la moutarde, cette plante résiste mieux au froid.

Colza d'hiver

 

Grâce à la solidité de leur système racinaire, les graminées comme l'avoine, le ray-grass ou le seigle permettent quant à eux d'améliorer la qualité des sols argileux.

D'autres plantes comme le sarrasin sont également efficaces comme engrais verts.

 

Avantages des engrais verts

Outre leur particularité d'enrichir naturellement les sols dédiés à la culture, les engrais verts sont aussi utilisés pour protéger le sol. Ces plantes servent notamment de couverture contre le vent pour préserver la terre de l'érosion. Elles évitent également que le sol se dessèche face au soleil ou qu'il soit lessivé par la pluie

Les engrais verts stoppent également le développement des mauvaises herbes. En germant sur l'espace à cultiver, ils bloquent l'accès des plantes indésirables à la lumière, ce qui les empêche de pousser. Par ailleurs, les engrais verts assurent aussi l'éloignement des nuisibles et des maladies pouvant toucher les cultures. 

Certaines espèces végétales, dont le colza, la moutarde et le ray-grass contribuent à l'assainissement des sols pour limiter le développement des maladies pouvant ravager les cultures. Les engrais verts sont aussi bénéfiques à l'activité biologique, contribuant à la préservation des espèces animales et végétales indispensables à l'écosystème.

Lorsque les plantes sont fauchées, leur décomposition favorise le développement des micro-organismes présents dans le sol. 

Si vous souhaitez développer vos cultures sans recourir aux engrais chimiques, n'hésitez pas à utiliser des engrais verts.

Je partage l'article

2

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top