-

L’air que nous respirons est précieux et limité !

Tout l'air de la Terre Image par 272447

Planète

L’air que nous respirons est précieux et limité !

Par la rédaction

Le 30/05/2020

Pourquoi l’air que nous respirons est précieux ?

Notre planète abrite une vie diversifiée grâce à la présence d’eau, d’air, et de températures clémentes. La couche d’air qui l’entoure correspond à l’atmosphère terrestre et joue un rôle important dans l’existence de toutes les espèces. Nous pensons souvent, à tort, que notre Terre dispose en abondance des ressources naturelles nécessaires à la vie, c’est notamment le cas pour l’air. Pourtant, cette ressource n’est pas illimitée, elle est fragile et altérable.

La quantité d’air autour du globe est limitée

L’air qui nous entoure ne constitue qu’une très fine pellicule autour de la planète. Si nous prenons tout l’air qui circule dans l’atmosphère terrestre, nous constatons que nous pouvons l’enfermer dans une toute petite sphère, dont la taille est ramenée à l’échelle de la Terre.

L’image ci-dessous en est une parfaite illustration : elle apparaît tout de même bien petite comparée à la sphère terrestre ; elle nous rappelle surtout que notre Terre est vulnérable. L’air est une ressource précieuse dont l’abondance est très relative. La moitié de l'air disponible se trouve dans les 5 premiers kilomètres de l'atmosphère.

Schéma tout l'air de la Terre

 

L’atmosphère terrestre

Rôle de l’atmosphère terrestre

Notre atmosphère est composée de cinq couches superposées autour de la Terre ; les deux premières sont absolument nécessaires à la vie : la troposphère et la stratosphère.

La troposphère

La troposphère est la première couche qui entoure la Terre, d’environ 16 km au-dessus de l’équateur et 6 km au-dessus des pôles. Elle concentre l’air que nous respirons. Plus l’altitude augmente, plus l’air se raréfie. Le fait qu’elle soit en contact avec la surface terrestre la rend particulièrement sensible aux activités humaines, à la photosynthèse, à l’évaporation des mers et océans, etc. La troposphère devient le lieu où s’activent les mécanismes liés au climat.

L'un des rôles de la troposphère est de retenir les éléments gazeux près de la surface terrestre grâce à la gravitation. Tous les êtres vivants de la planète vivent dans la troposphère, qui est constituée d'air, mais également de poussières et de vapeur d'eau.

La stratosphère

Située entre 30 et 50 km au-dessus du sol, elle abrite la couche d’ozone, rempart naturel contre les rayons nocifs du soleil.

 

Composition de l’atmosphère terrestre

• Azote : 78 %. C’est un gaz indispensable à la formation des protéines, indispensables à la vie

• Oxygène : 21 %. Lorsque nous respirons, nous inspirons une partie de l’oxygène de l’air, et son action contribue au bon fonctionnement de nos cellules et de nos muscles.

• Gaz rares : 1 %. Ils regroupent les gaz à effet de serre, notamment le méthane et le dioxyde de carbone (CO2). (Argon : 0,9 %, Dioxyde de carbone : 0,04 %, Néon : 0,0018 %, Méthane : 0,00018 %, Krypton : 0,00012 %, Xénon : 0,00009 %,  Autres gaz)

L'air est donc un mélange de plusieurs gaz. 

 

L’importance des gaz à effet de serre de l’atmosphère

Les gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère terrestre emprisonnent une grande partie des rayons émis par la surface de la Terre ; ils participent au maintien d’une température clémente à la surface de la Terre. Ce sont principalement la vapeur d’eau, le CO2, le méthane, le protoxyde d’azote et l’ozone.

Utilité des gaz à effet de serre

Les grands écosystèmes de notre planète régulent naturellement les concentrations des gaz à effet de serre ; ils emprisonnent le CO2 qui s’accumule dans la matière végétale des forêts, ou dans les sédiments marins.

 

Comment notre atmosphère nous protège ?

En maintenant une température clémente sur Terre

Les rayons réchauffent notre planète, et l’atmosphère y jour un rôle très important. En effet, environ 50 % des rayons du soleil sont absorbés par le sol et le réchauffent. L’autre partie est piégée par les gaz à effet de serre, et va réchauffer l’atmosphère. 

En effet, si l’atmosphère n’existait pas, les rayonnements repartiraient directement dans l’espace, et la température moyenne sur Terre serait proche de -18° C. Ainsi, en retenant une grande partie du rayonnement terrestre, l’atmosphère agit comme une couverture protectrice, et favorise une remontée de la température, pour atteindre une moyenne au niveau planétaire de 15 ° C.

En permettant la photosynthèse

Quand nous respirons, nous absorbons du dioxygène nécessaire au bon fonctionnement de notre corps, et nous rejetons du dioxyde de carbone. En présence de soleil, les plantes absorbent du dioxyde de carbone et produisent du dioxygène.

Ce phénomène, la photosynthèse, convertit ainsi une partie du dioxyde de carbone que nous émettons en dioxygène. Voilà pourquoi les forêts sont comparées aux poumons de notre Terre, et qu’il est absolument primordial de les préserver.

Ainsi, les conditions de vie sur Terre relèvent de plusieurs facteurs ; la présence de l’air dans notre atmosphère en est un, et non des moindres.

 

Pollution de l'air et activités anthropiques

L'écosystème terrestre est dynamique. L'évolution fait partie intégrante de ses caractéristiques. L'Homme est l'un des éléments constituant cet écosystème et son évolution est impressionnante sur de nombreux points.

En termes de démographie, les hommes sont aujourd'hui autour de 7 milliards à peupler la planète et chacun respire environ 15 000 litres d'air par jour. Si cet élément gazeux est un besoin vital pour l'Homme, il est malheureusement devenu le principal artisan de sa pollution en raison de ses activités.

Pour de nombreuses raisons, l'Homme est en effet depuis quelques siècles amené à exploiter les nombreuses ressources naturelles de la planète, dont la plupart sont disponibles en quantité limitée. En raison de l'évolution des techniques, une grande partie des besoins humains repose sur l'exploitation de ces ressources, à l'instar des produits fossiles pour la fourniture d'énergie, la fabrication du béton, le transport de marchandises.... Pour les besoins de son alimentation, l'Homme use également de techniques agricoles néfastes pour l'environnement.

Les répercussions de cette intense exploitation humaine sont nombreuses. Outre l'augmentation de la température terrestre, la disparition de milliers d’espèces animales et végétales, l'assèchement des sols et des nappes phréatiques ou encore la fonte des glaciers, la pollution de l'air est un effet directement lié aux activités humaines.

 

Pourquoi faut il le préserver ?

La biodiversité de la Terre serait constituée de 5 à 100 millions d'espèces vivantes différentes estiment les spécialistes. La majeure partie de ces êtres a besoin d'air pour vivre. Ce mélange gazeux est disponible en abondance dans l'atmosphère, mais il connaît de plus en plus d'épisodes de pollution. Réduire et éliminer l'altération de l'air est un enjeu crucial afin de contribuer à la conservation de la biodiversité et à la perpétuation des générations.

Sans atmosphère, la vie ne serait pas possible ; l’atmosphère protège tous les organismes vivants ; notre air est précieux, il faut le préserver, et sauvegarder les espèces ou les écosystèmes en voie de disparition à cause de la pollution.

Je partage l'article

1

Envie de participer à la lutte contre le réchauffement climatique avec Save 4 Planet ?

Une question : posez la sur le Forum ! ou Répondez à celles posées !  

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaire(s)

icon arrow-top